athletes 19.1 france CrossFit open wod workout Paris France

L’annonce des CrossFit Games Open façon cocorico vue par Daniel Chaffey.

Dans Compétition, CrossFit par Elie Margerin1 Comment

De Dave Castro à Daniel Chaffey.

La scène se déroule la nuit du jeudi 21 au centre de Paris, sur les quais de Seine à deux pas du Pont Neuf. La planète CrossFit se tourne vers une communauté d’irréductibles Gaulois adeptes de la première heure de la méthodologie.
Quelle n’est pas leur surprise lorsqu’en lieu et place de l’annonce habituelle, ils se retrouvent face à des porteurs de bérets et autres mangeurs de grenouilles. Ces derniers décrivant, dans la langue de Molière, l’épreuve du 19.1 des CrossFit Open.
Retour sur cette soirée pas comme les autres avec son Maître de Cérémonie, Daniel Chaffey , agent de liaison pour Crossfit HQ et directeur du CrossFit French Throwdown.

Annonce Daniel Chaffey Paris France CrossFit French Throwdown Reebok Louvre Bordeaux Compétition Box
Daniel Chaffey Directeur du CrossFit French Throwdown

Le 19.1 symbole d’un CrossFit international.

THE SHAKER SHOW: Qu’est-ce que cela représente d’avoir coordonné une annonce quasi exclusivement en anglais?

Daniel Chaffey: C’est une fierté d’avoir été l’un des pays choisis pour l’annonce. C’est aussi une belle reconnaissance du travail de toute une communauté sur ces dernières années.
En 2018, 12880 ont participé au Open. Cette moyenne de 32 athlètes par affiliée nous mettait tout en haut du tableau, même devant les Etats-Unis.
Il y a une forme de logique à organiser les annonces à l’étranger. Il y a aujourd’hui un plus grand nombre de salles affiliées en dehors des Etats-Unis qu’à l’intérieur. Le CrossFit a réellement une dimension internationale.
Nous étions plusieurs à pousser pour ça depuis plusieurs années. C’est un pas dans la bonne direction pour le développement du CrossFit, plus particulièrement dans sa dimension sportive.

Réunion boxs owner affilié bordeaux CrossFit Louvre France Communauté entraînement
Réunion des affiliées 2018 organisée par CrossFitFrance à Bordeaux, France

L’hommage des quais de Seine.

TSS: Pour quelle raison avoir choisi de faire cette annonce depuis les quais?

DC: (Rires), le lieu n’a pas fait l’unanimité, notamment de la part de jeunes pratiquants. Mais c’était par manque de connaissance sur ce qui fait notre « culture », nos racines dans le développement du CrossFit dans l’hexagone. Chaque athlète ou teneur de box à son histoire à raconter sur SA découverte. Nous souhaitions d’une manière ou d’une autre rendre un hommage aux pionniers.
A Paris, les tous premiers passionnés avaient pour habitude de se retrouver sur les quais de Seine. Nombre d’entre eux ont ensuite risqué tout ce qu’ils avaient pour développer le CrossFit en France. Ils ont monté leurs boxs sans qu’aucun banquier ou partenaire financier n’aient la moindre idée de ce dont il s’agissait.
Il s’agit ici d’un clin d’oeil aux parisiens. Mais poussez la porte d’une affiliée à Lyon, Bordeaux, Toulouse, Montpellier ou ailleurs. Vous découvrirez une nouvelle histoire. Cette capacité à transmettre ces récits et ce qui transformera aussi cette méthode en culture.

CrossFit Lutece quais de scene groupe athletes fitness Paris france
Les futurs membres de CrossFit Lutèce en 2014 sur les quais de Seine à Paris

L’annonce, un symbole d’engagement

TSS: Toi aussi tu es présent sur cette scène depuis le début, quel sentiment as tu éprouvé pendant l’annonce?

DC: J’ai été agréablement surpris et ému de retrouver la quasi totalité des premiers CrossFitters et teneurs de boxs. Surtout que l’heure de rendez-vous était à 1 heure 30 du matin et dans le froid.
Mais une fois encore, ils ont répondu présent. C’est leur présence qui a fait la véritable réussite de l’évènement.
C’était risqué, s’installer sur les quais, soumis aux caprices du temps, de la connexion réseau. Mais la météo, les affiliés et même la Police ont tout fait basculer en notre faveur.
Je pense que nous avons été nombreux à éprouver un sentiment de nostalgie. Nous nous sommes rappelées les premières séances en plein air. Le stockage de notre matériel dans des véhicules de location à l’image de xavier balta.
De bons souvenirs, mais aussi les moments moins évidents de 2012 pour Reebok CrossFit Louvre. Chercher un local, jouer au chat et à la souris avec les forces de l’ordre, devant évincer d’un lieu, puis d’un autre, ces « activistes » du fitness et de la santé.
Une nouvel fois, nous avons essayé sans prétention de rendre un hommage à la persévérance des quelques précurseurs à qui nous devons tous tant.

Elie Margerin Shaker Show Joachim Marty CrossFit Original Addict Paris 19.1 open annonce CrossFit Games WOD training sport competition
Joachim Marty, owner de CrossFit Original addict à Paris

L’évolution du Sport de CrossFit

TSS: Comment imagines-tu l’avenir de la dimension sportive du CrossFit?

DC: Les changements mis en place par Coach Greg Glassman et Jeff Caine (le CEO de CrossFit Inc. ndlr) ont pu surprendre. Mais, avec un peu de recul, en retirant l’émotion de l’équation, en la remplaçant par de la réflexion, on peut constater plusieurs choses.
D’abord le système des « Sanctionals » donnera plus d’opportunités aux athlètes comme willygeorges ou d’autres de participer à des compétitions d’un niveau très relevé. Ces différents évènements créent déjà une saison beaucoup plus rythmée, cela ne peut être qu’une bonne chose!
Il faudra chercher à toujours aller plus loin dans la qualité du judging aux « Sanctionals ».
Ce sont deux choses que nous prenons très au sérieux avec le CrossFit French Throwdown. Nous allons dans la bonne direction.
Début septembre, nous nous réunirons avec Greg pour faire un premier bilan des Games, des « Sanctionals » et peut être faire des ajustements.
Nous sommes partisans de voir les vainqueurs des catégories masters puissent être invités aux Games. Qui ne tente rien n’a rien… 😉

Strength in depth Sara Sigmundsdottir CrossFit Games sanctions London CrossFit competition sport Island
Sara Sigmunsdottir, victorieuse au Sanctional « Strength in Depth » par Laurent Wallard

DC: Le CrossFit French Throwdown est sans doute un enjeu très important cette année. Si c’est une réussite sur le plan sportif, sur le plan de la fête mais surtout sur l’aspect communautaire, alors nous nous imposerons comme une étape incontournable en France pour les années à venir. L’avenir est réellement entre les mains des affiliés français. Se sont eux qui décident du niveau de participation aux qualifications et de la présence de leurs athlètes à la finale en juin.

CrossFit French Throwdown Sanctionals Sanctioned CrossFit Games competition saint Quentin en Yvelines France Willy Georges athletes rogue reebok fitaid
Inscriptions sur http://www.frenchthrowdown.com

Commentaire

  1. Pingback: The Shaker Show Episode 07: Daniel Chaffey, des Open au CrossFit French Throwdown. - The Shaker Show

Leave a Comment